Exclusivité web !

Lisandro Alonso, habiter la nature, rêver le cinéma

Partager sur les réseaux

16,00 €

OFFRE SPÉCIALE : frais de port offerts.

,

Lisandro Alonso 
habiter la nature, rêver le cinéma
d'Adrien-Gabriel Bouché

Avant-propos de Nicolas Azalbert.

Lisandro Alonso est un des cinéastes argentins les plus singuliers de sa génération. Figure du Nouveau cinéma argentin au début des années 2000, il est l’auteur à ce jour de cinq longs métrages, La Libertad (2001), Los Muertos (2004), Fantasma (2006), Liverpool (2008) et Jauja (2014).

L’une des forces de son cinéma réside dans sa grande cohérence formelle, philosophique et poétique. Chaque film répond au précédent et annonce le suivant, avec sensiblement le même schéma narratif (un homme seul face aux éléments et à un espace qu’il parcourt) et le même recours aux plans longs qui accordent une place importante aux rythmes de la nature.

Dans cet essai, Adrien-Gabriel Bouché met à jour le dialogue dynamique entre réflexion existentielle (habiter le monde) et enjeux formels (rêver le cinéma) à l’œuvre dans le cinéma d’Alonso, et propose de le lire comme une invitation à la rêverie et à une forme d’émerveillement originel devant l’image. 

,

Adrien-Gabriel Bouché est chercheur en études cinématographiques et enseigne à l’université Rennes 2. Ses recherches portent sur la rêverie dans le cinéma contemporain, qu’il soit fictionnel ou documentaire.

Nicolas Azalbert est cinéaste, critique de cinéma et spécialiste des cinémas d’Amérique latine. Il est l’auteur avec Eduardo Carrera de L’Argentine, malgré tout (WARM, « Photo-Graphie », 2017).

14X19cm à la française | 176 pages dont 16 pages hors texte couleurs | couverture souple avec rabats | dos carré collé
ISBN 978-2-9568325-1-5 | disponible en librairie à partir du 2 octobre 2020

Cet ouvrage a bénéficié du soutien du Centre National du Livre (CNL).
La collection Cinéma a bénéficié du soutien de la Région des Pays de la Loire.

Imprimé par Jouve à Mayenne.
Diffusé et distribué par Serendip Livres.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sommaire

avant-propos • Quand ce qui a disparu existe encore, par Nicolas Azalbert

Introduction 

Chapitre 1 • Tentation documentaire, attirance pour le récit : un cinéma « réaliste » ?

Chapitre 2 • Temps et rythmes

Chapitre 3 • Habiter la nature

Chapitre 4 • Du sédentarisme au nomadisme, de la nature au cosmos

Chapitre 5 • Le rôle des objets

Chapitre 6 • Un cinéma de la rêverie : le pouvoir imageant de la matière

Chapitre 7 • Écouter, rêver

Chapitre 8 • Une rêverie sur le cinématographe

Et après ?

Filmographie de Lisandro Alonso
Repères bibliographiques

ArtisteAdrien-Gabriel Bouché
TitreLisandro Alonso, habiter la nature, rêver le cinéma
RéférenceWARM#026
SupportLivre
Année2020

Présentation Lisandro Alonso

Fiche de présentation Lisandro Alonso

Télécharger (442.56k)

A découvrir également...

On oublie souvent qu’il existe, disséminées un peu partout sur le territoire français, des salles de cinéma associatives. Le Trianon au Bourgneuf-la-Forêt est l’une d’entre elles. Gérée et animée par des bénévoles depuis plus de 50 ans, son histoire singulière et exemplaire permet de mettre en perspective les évolutions qu’a connu durant cette période le cinéma français dans son ensemble. Ces évolutions ont été autant de défis que les...

En stock

Le cinéma Utopia à Avignon de 1976 à 1994une histoire de militantisme  culturel et politiqueFrance, années 70. Anne-Marie Faucon, Michel Malacarnet et leurs compagnons de route inventent à Avignon un lieu atypique et pionnier, où ils souhaitent partager avec le plus grand nombre leur passion du cinéma et de l’échange. Avec peu de moyens (souvent) et beaucoup d’inventivité (toujours). C’est le début de l’aventure Utopia.  Une aventure marquée...

En stock

D'autres continentsmouvances du cinéma présentDe Wang Bing à Tariq Teguia, en passant par Marcelo Pedroso ou Kiyoshi Kurosawa notamment, D’autres continents rend compte et questionne des gestes singuliers de cinéma d’aujourd’hui.  Sous l’influence de changements concrets et accélérés liés à l’avènement et au développement du numérique, les territoires du cinéma semblent s’être élargis et reconfigurés.  Cet état des lieux en témoigne par...

En stock

Wang Bing un geste documentaire de notre tempsd'Antony Fiant En 20 ans et presque autant de films, Wang Bing s’est imposé comme l’un des plus importants cinéastes contemporains.  Dans une veine tantôt anthropologique (À l’ouest des rails, Les Trois Soeurs du Yunnan, À la folie…), tantôt historique (Fengming, chronique d’une femme chinoise, Les Âmes mortes…), ses films dressent inlassablement et avec la plus grande abnégation, le portrait d’une...

En stock

Cinéastes autochtones  la souveraineté culturelle en action de Sophie Gergaud Dès ses débuts, le cinéma - et Hollywood au premier chef - a singulièrement façonné l’image des peuples autochtones (Premières Nations, Inuit, Aborigènes…) dans l’imaginaire collectif. L’évolution des moyens techniques et des rapports de domination ont rendu peu à peu possible l’émergence d’autres points de vue. Et depuis plusieurs décennies, les peuples autochtones...

En stock