D'autres continents, mouvances du cinéma présent

Partager sur les réseaux

20,00 €

D'autres continents
mouvances du cinéma présent

De Wang Bing à Tariq Teguia, en passant par Marcelo Pedroso ou Kiyoshi Kurosawa notamment, D’autres continents rend compte et questionne des gestes singuliers de cinéma d’aujourd’hui. 

Sous l’influence de changements concrets et accélérés liés à l’avènement et au développement du numérique, les territoires du cinéma semblent s’être élargis et reconfigurés. 

Cet état des lieux en témoigne par l’exemple et interroge plus largement la situation du cinéma et sa capacité à se renouveler pour continuer d’être un art et un témoin actif de son temps…

sous la direction de Jérôme Baron, directeur artistique du Festival des 3 Continents (Nantes)

Textes de Claire Allouche, Jacques Aumont, Nicolas Azalbert, Jérôme Baron, Agnès Devictor, Charlène Dinhut, Tamer El Said, Antony Fiant, Jean-Michel Frodon, Chris Fujiwara, Victor Guimarães, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, Kleber Mendonça Filho, Dominique Païni, Aisha Rahim, Clarence Tsui, Dork Zabunyan.

------

Ce livre est édité à l’occasion de la 40e édition du Festival des 3 Continents (Nantes) du 20 au 27 novembre 2018.

Depuis 1979, le Festival des 3 Continents a été un lieu pionnier essentiel de découvertes et de valorisation, de rencontres et d’échanges, autour des cinématographies d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie.

,

,

14X19cm à la française | 208 pages dont 16 pages hors texte couleurs | couverture souple | dos carré collé
ISBN 978-2-9556739-6-6 | disponible en librairie à partir du 30 novembre 2018

Cet ouvrage a bénéficié du soutien du Centre National du Livre, de l’association Les 3 Continents, de la Ville de Nantes.
La collection Cinéma a bénéficié du soutien de la Région des Pays de la Loire.

Imprimé par Jouve à Mayenne.
Diffusé et distribué par Serendip Livres.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sommaire

avant-propos – Il m’écrivait, par Jérôme Baron • directeur artistique du Festival des 3 Continents de Nantes et enseignant de cinéma

Actualités du cinéma, par Jérôme Baron

Révolution dans la mélancolie, par Jacques Aumont • universitaire et critique

Wang Bing, le géomètre, par Dominique Païni • essayiste et commissaire d’expositions

Une histoire de fantômes, par Aisha Rahim • journaliste et programmatrice, Portugal/France

Jia Zhang-ke, éclaireur du XXIe siècle, par Jean-Michel Frodon • critique et enseignant

Paraboles de la distance, par Chris Fujiwara • critique et programmateur, USA/Japon

Le cinéma, un art impur, par Dork Zabunyan • universitaire

Basses fréquences, par Charlène Dinhut • programmatrice et curatrice

Du Brésil, dans l’œil du montage, par Claire Allouche • doctorante en cinéma

Occuper, résister, construire : les territoires reconquis du cinéma, par Victor Guimarães • critique et programmateur, Brésil

Déplacer les montagnes, par Nicolas Azalbert • critique

« Vers un troisième cinéma », par Clarence Tsui • critique, Hong Kong

Cinq regards sur les migrations contemporaines, par Antony Fiant • universitaire

Et le cinéma continue… en Iran, par Agnès Devictor • universitaire

Trois lettres, par Tamer El Said, Kleber Mendonça Filho, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige • cinéastes, Égypte, Brésil, Liban

- - - - - - - - - - - - 

Temps forts autour du livre

Rencontres-dédicaces :

• samedi 17 novembre 2018 à 18h30 à la Librairie L'Atalante, Nantes avec Jérôme Baron.

• jeudi 22 novembre 2018 à 19h à l'espace Cosmopolis, Nantes en présence des auteurs — Claire Allouche, Jacques Aumont, Antony Fiant, Jean-Michel Frodon, Victor Guimarães, Aisha Rahim, Dork Zabunyan et Jérôme Baron —, de l'équipe du festival et des éditions WARM.

• jeudi 4 avril 2019 à 18h30 à la Librairie du Cinéma du Panthéon (Paris 5e) - rencontre autour de la collection Cinéma avec Antony Fiant et Jérôme Baron.

• dimanche 5 mai 2019 à 15h15 au festival du premier roman et des littératures contemporaines, Laval - table-ronde "Une création contemporaine plus politique que jamais ?" en présence de Jérôme Baron, Johan Faerber, Celia Houdard.

Programmation

Du 20 au 27 novembre 2018 au Festival des 3 Continents à Nantes : programmation 40 ans, 40 films - un état des lieux du cinéma contemporain en lien avec le livre et accompagnée par les contributeurs du livre.

- - - - - - - - - - - - 

Dans la presse (Cahiers du cinéma, Libération, Télérama, Les Fiches du cinéma, Bande à part, Ouest France)

Un livre, pour se demander où va le cinéma
Extrait de l’entretien avec Jérôme Baron réalisé par Mathieu Gruel, Ouest France, le 29 août 2018

(…) « Il faut absolument regarder devant nous », explique Jérôme Baron. Pour cela, le festival coédite, avec la maison d’édition WARM, un livre de plus de 200 pages, qui rassemblera des réflexions de cinéastes d’Amérique du Sud, d’Afrique ou d’Asie et d’observateurs internationaux. « Il doit permettre un état des lieux du cinéma contemporain », espère le directeur. (…)

,

Un regard tricontinental
Extrait de l’entretien avec Jérôme Baron réalisé par Nicolas Azalbert, Cahiers du cinéma, novembre 2018.

Les trois continents, ce sont l’Afrique, l’Amérique du Sud et l’Asie : trois régions du monde que scrute et célèbre depuis 1979 le festival nantais. Cet anniversaire est l’occasion de faire le point sur ces cinématographies depuis ce lieu d’observation privilégié qu’est le F3C, en compagnie de son directeur artistique Jérôme Baron.

Pour cette 40e édition, vous n’avez pas souhaité programmer des films qui ont marqué l’histoire du festival.

Alain et Philippe Jalladeau, les fondateurs, avaient opté pour cette approche rétrospective lors de la 30e édition. Pour la 40e, j’ai voulu ancrer davantage le festival dans le contemporain avec une programmation de 40 films et un livre, édité par WARM, qui s’interroge sur ce que le cinéma devient, sur ce qu’il advient de lui. C’est une manière de questionner le geste de montrer des films, ce geste qui longtemps a relevé d’un intérêt strictement cinéphile , et qui s’effectue maintenant dans un contexte devenu concurrentiel. Le Festival des 3 Continents a lieu à peu près au même moment que ceux de Belfort, de Turin, d’Amsterdam ou d’Amiens : nous sommes, malgré nous, pris dans un faisceau qui nous impose de prendre la mesure de ce qui se passe autour. (…)

,

«Avec le Web, on peut faire un grand festival international sans bouger !» 
Extrait de l’entretien avec Jérôme Baron réalisé par Marcos Uzal, Libération, 20 novembre 2018

Jérôme Baron est depuis 2010 le directeur artistique des Trois Continents, à Nantes, consacré aux cinéastes d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. Il analyse l’évolution d’un secteur très convoité.

Le festival des Trois Continents de Nantes fête sa 40édition. Créé en 1979 par Alain et Philippe Jalladeau, il a tenu un rôle essentiel dans la reconnaissance mondiale des cinématographies d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Un cycle de 40 films vient le rappeler en réunissant des cinéastes aussi importants qu’Abbas Kiarostami, Hou Hsiao-hsien, Lucrecia Martel ou Apichatpong Weerasethakul. Cette rétrospective s’accompagne d’un excellent livre collectif, D’autres continents, mouvances du cinéma présent (chez Warm), dirigé par Jérôme Baron, directeur artistique des Trois Continents depuis 2010. (…)

,

Au Festival des 3 continents, le cinéma indonésien remporte la mise, par Vincent Arquillière, Télérama, 28/11/2018

Quarante ans du Festival des 3 continents, quarante ans de défrichage sans frontières

On y était ! Au Festival des 3 continents de Nantes, deux indiens bien relevés et un délicieux franco-japonais Bon plan Pour assister au ArteKino Festival, il suffit de s’emparer de son ordinateur Pour sa quarantième édition, le rendez-vous nantais est resté fidèle à ses valeurs : exigence, convivialité, goût de la découverte. Avec pour point d’orgue “Memories of My Body”, de Garin Nugroho, un film indonésien aussi maîtrisé qu’audacieux.

QG-bar-resto-club du Festival des 3 Continents, le Cosmopolis a accroché sur ses murs les affiches des quarante éditions de l’événement culturel nantais. Abstraites ou plus incarnées selon les années, évocatrices de souvenirs chez les spectateurs les plus fidèles, elles retracent une aventure peu commune. Celle de quelques passionnés qui, en 1979, décidèrent de porter leur regard au-delà de l’Europe et des Etats-Unis, vers des territoires de cinéma encore peu explorés à l’époque par l’Occident : Afrique, Asie et Amérique latine. Au fils des ans, ils révéleront Abbas Kiarostami ou Wong Kar-wai, et de grands réalisateurs mexicains, coréens, indiens ou taïwanais.

Quatre décennies plus tard, alors que les festivals se sont multipliés et que les nouvelles technologies facilitent la diffusion de cinématographies méconnues, est-il possible de rester aussi défricheur ? Difficile, reconnaissent les programmateurs eux-mêmes. Dans ce contexte de plus en plus concurrentiel, le rendez-vous nantais parvient néanmoins à tirer son épingle du jeu, attirant toujours un public d’âges et de goûts variés sans rien céder sur l’exigence cinéphile, nourrie à la critique universitaire. Une exigence manifeste dans la rétrospective de quarante films qui marquait cette 40e édition, et qu’accompagnait un remarquable ouvrage collectif (D’autres continents, mouvances du cinéma présent, sous la direction de Jérôme Baron, coéd. Festival des 3 Continents/Warm).

A côté de propositions aussi neuves et radicales que celles de Lisandro Alonso (La Libertad, 2001), Wang Bing (A l’ouest des rails, 2003) ou Tariq Teguia (Inland, 2008), la compétition – neuf films cette année, dont quatre d’Asie du Sud-Est et aucun d’Afrique – risquait de faire pâle figure. Forcément inégale, elle aura quand même réservé quelques beaux moments de cinéma en se jouant souvent des frontières (coproductions avec l’Europe, cinéastes tournant dans un autre pays que le leur, etc.). (…)

,

Festival des 3 Continents, la 40e, par Michel Berjon, Les Fiches du cinéma, 15 janvier 2019

(…) la sélection 40 ans/40 films, la plus importante, faisait fonction de bilan et accompagnait la sortie d’un livre coédité par le F3C et la maison d’édition WARM, D’autres continents, mouvances du cinéma présent (208 pages, 20 €). Dirigé par Jérôme Baron signant la première contribution,Actualités du cinéma, qui ouvre des perspectives d’histoire du cinéma à l’ère du numérique, ce livre se veut un état des lieux du cinéma actuel à travers des « gestes singuliers », par exemple Tariq Teguia, Marcelo Pedroso ou Kiyoshi Kurosawa… On y trouve entre autres les contributions de Païni sur Wang Bing, de Frodon sur Jia Zhang-ke, d’Aisha Rahim sur Weerasethakul, d’Agnès Devictor sur l’Iran… Une lecture à conseiller à tous les cinéphiles curieux.

,

Trois continents et quarante ans - Retour sur le Festival des 3 Continents de Nantes, par Pierre Charpilloz, Bande à part, 03 février 2019

2018 : Un livre et une rétro pour la quarantième.

Quoi de mieux pour célébrer un si bel anniversaire qu’une publication littéraire ? Plutôt qu’un livre de souvenirs, D’autres continents, mouvances du cinéma présent (Editions Warm) est un ouvrage théorique important et exigeant, où se côtoient des textes de nombreux universitaires, cinéastes et critiques renommés (Dork Zabunyan, Jacques Aumont, Jean-Michel Frodon, Kleber Mendonça Filho, Dominique Païni…), sous la direction de Jérôme Baron, directeur artistique du festival. Plutôt qu’une « bible » du cinéma d’Amérique Latine, d’Afrique et d’Asie, cet essai est davantage une référence théorique posant les bases pour de nouvelles réflexions sur, notamment, la territorialité de ce cinéma de « trois continents » à l’épreuve de la révolution numérique.

,

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Les mots du directeur de publication, Jérôme Baron

Extrait du catalogue du Festival des 3 Continents 2018. 

Depuis plus d’un siècle, hier comme aujourd’hui le cinéma continue de façonner les multiples mouvements de ses images. Il suit, prolonge, actualise, s’éloigne parfois, de ce que nous avions appris à reconnaître. Chaque ligne de conduite, reprises, refontes, expérimentations, atteste par la différence de sa vitalité. Il ne cesse ainsi de s’ouvrir au contemporain, et ce faisant, de participer activement à le requalifier.

Une vaste reconfiguration du domaine des images en mouvement semble s’opérer pourtant depuis notre entrée dans l’ère numérique. Ou plus exactement avoir trouvé dans les évolutions technologiques et les nouveaux moyens de communication, les vecteurs d’une irrésistible accélération d’un processus dont l’origine se situe à la jonction des années 70 et 80. L’image en mouvement y glissait un peu plus encore vers un régime de massification mercantile (télévision, clip, publicité) et vers des dérivations plastiques rénouvelées (art-vidéo, image de synthèse) poussant le cinéma en deuil de sa modernité à réfléchir des déterritorialisations qui l’impactaient d’autant plus qu’il en avait été techniquement la source et esthétiquement le modèle.

Voir des films, et surtout en revoir, nous permet de nous interroger sur ce qu’il advient du cinéma, nous incite à circonscrire, à identifier dans cette nuée d’images en mouvement ce qui relève encore de gestes et d’opérations où il subsiste et se redéfinit. Nous avons ainsi souhaité faire du temps de cette 40e édition du Festival des 3 Continents une étape résolument ancrée dans le présent, une manière de réaffirmer l’attrait et les valeurs esthétiques du cinéma à l’aune des formes qu’elles prennent aujourd’hui.

Un programme de quarante films se voit dans cette perspective associé à la publication d’un ouvrage collectif intitulé D’autres continents – Mouvances du cinéma présent, co-édité par WARM. De manière complémentaire, ils participent d’une contribution à un état des lieux du cinéma tel qui va, assimilant le plaisir de donner à voir à celui de décrire et de penser.

Artistesous la direction de Jérôme Baron
TitreD'autres continents mouvances du cinéma présent
RéférenceWARM#020
SupportLivre
Année2018

A découvrir également...

On oublie souvent qu’il existe, disséminées un peu partout sur le territoire français, des salles de cinéma associatives. Le Trianon au Bourgneuf-la-Forêt est l’une d’entre elles. Gérée et animée par des bénévoles depuis plus de 50 ans, son histoire singulière et exemplaire permet de mettre en perspective les évolutions qu’a connu durant cette période le cinéma français dans son ensemble. Ces évolutions ont été autant de défis que les...

En stock

Le cinéma Utopia à Avignon de 1976 à 1994une histoire de militantisme  culturel et politiqueFrance, années 70. Anne-Marie Faucon, Michel Malacarnet et leurs compagnons de route inventent à Avignon un lieu atypique et pionnier, où ils souhaitent partager avec le plus grand nombre leur passion du cinéma et de l’échange. Avec peu de moyens (souvent) et beaucoup d’inventivité (toujours). C’est le début de l’aventure Utopia.  Une aventure marquée...

En stock

Wang Bing un geste documentaire de notre temps En 20 ans et presque autant de films, Wang Bing s’est imposé comme l’un des plus importants cinéastes contemporains.  Dans une veine tantôt anthropologique (À l’ouest des rails, Les Trois Soeurs du Yunnan, À la folie…), tantôt historique (Fengming, chronique d’une femme chinoise, Les Âmes mortes…), ses films dressent inlassablement et avec la plus grande abnégation, le portrait d’une Chine qui est...

En stock