Trente ans plus tard, De Part Et D'Autre sort un CD et joue à Nantes

Catégorie: Musique Date: jeudi, octobre 24, 2019 Hit: 848

Nous sommes ravis de vous annoncer la sortie du CD + livret "Suite à l'imparfait (1983-1990)" de De Part Et d'Autre ce vendredi 25 octobre 2019.

"Suite à l’imparfait" regroupe onze morceaux produits par Laurent Boireau & Sylvain Gaudray au sein de trois formations différentes (Brot Brot, Cadavre Exquis et De Part Et D’Autre) de 1983 à 1990.

Des morceaux qui n’ont pas été édités au moment de leur création et un parcours musical singulier et emblématique de cette période : de l’influence de Cabaret Voltaire Official pour Brot Brot à celle de Minimal Compact et Tuxedomoon pour De Part Et D’Autre en passant par celle de Palais Schaumburg. 
Le livret qui accompagne le disque raconte cette histoire via des textes de Laurent Boireau, Sylvain Gaudray et Willy Durand pour WARM qui n’a pas oublié…

+ d'infos et commandes : https://bit.ly/2kk4BRX
En écoute et commande sur bandcamp : https://bit.ly/2mWh7Ze

,

Release party à Trempolino - Nantes le 25 octobre à partir de 19h avec :

À l'occasion de la sortie du CD "Suite à l'imparfait (1983-1990), WARM et Trempolino proposent de replonger dans les années 80 à Nantes, alors surnommée « la belle endormie » par :

• un temps de témoignages et d'échanges avec :

Victor Abitbol (Vicky) de la mythique boîte de nuit Le Floride, Nantes,

Laurent Charliot (commissaire de l'expo "Rock ! Une histoire nantaise" au Château des ducs de Bretagne (officiel) et auteur d'ouvrages sur le rock français),

- animé par Willy Durand du label WARM ;


•• un concert exceptionnel du duo, Laurent Boireau et Sylvain Gaudray, reformé pour l'occasion.

Bar et disques sur place.

affichette Trempo

,

Dans la presse

Nantes. 30 ans après, le groupe « De Part et d’autre » joue à Trempolino ce vendredi, par Stéphane Pajot, Presse Océan

Dans la série des retrouvailles musicales nantaises, un groupe des années 1980, fait d’une pierre deux coups en éditant un album de onze titres chez l’éditeur Warm et en donnant un concert (gratuit) le 25 octobre à Trempolino.

C’est l’histoire d’un admirateur, qui, quand il était ado en pinçait pour le groupe nantais « De part et d’Autre » et sa musique sombre, intimiste, entre new wave et chanson. Nous sommes en 1983, Willy Durand les entend alors à la radio Loire FM au cours de l’émission « Vol au-dessus d’un nid de Guitou », animée par Guy Chantal.

Ni une ni deux, « Willy est allé les voir en concert », raconte Armelle Pain, sa compagne, avec qui il a monté en 2016 le label d’éditions Warm (livres et disques) à Laval. 30 ans plus tard, Willy s’est mis en tête de retrouver les deux musiciens et de les éditer.

« On les a retrouvés grâce à Jean-Marc Laurent du café Madame Rêve à Nantes. Quand on leur a parlé, du projet, ils étaient très étonnés et surpris que quelqu’un se souvienne d’eux. Ils n’ont joué qu’une poignée de concerts. »

L’idée plaît à Laurent Boireau, parti vivre à Montreuil et Sylvain Gaudray resté à Nantes, qui se mettent en quête de retrouver tous leurs anciens enregistrements.

«J’ai été très surpris de la proposition de Willy Durand», raconte Laurent Boireau. «Nous n’étions pas connus à l’époque, nous avions fait très peu de concerts, pas de trace discographique officielle hormis des cassettes fabriquées à la maison et vendues de la main à la main, une participation à une compilation nantaise, « Maintenant », avec le groupe de Dominique A, des punks, des new waveux». Selon le musicien, «nous faisions partie d’un paysage musical nantais depuis longtemps révolu. Je vis en région parisienne depuis presque 30 ans, Sylvain et moi nous étions perdus de vue puis nous avons repris contact il y a 4 ou 5 ans sans jamais avoir envisagé une éventuelle reformation du duo. C’est durant l’été 2018 que Willy nous a contactés, je me suis alors replongé dans les cassettes audio. J’ai envoyé mes archives sonores à Willy et Sylvain, puis nous avons fait une sélection. Nous n’avions pas prévu non plus de faire un concert pour la sortie du CD, l’idée s’est imposée petit à petit, à mesure que le projet de l'album se concrétisait. On s’est mis à chercher les claviers que Sylvain utilisait à l’époque, la boite à rythme, on a presque reconstitué le dispositif de l’époque. Nous avons commencé les répétitions cet été, c’était étonnant - et fort plaisant - de se retrouver musicalement aussi naturellement après toutes ces décennies»

(…)

Carte blanche Warm : De Tous Les Côtés, par Sylvain Chantal, Life Report Trempolino

Illustration de l'article « Carte blanche Warm : De Tous Les Côtés ». © .

Le 25 octobre, Trempo donne carte blanche à l’éditeur Warm pour la sortie de Suite à l’imparfait. Ce disque compile des titres de Cadavre Exquis, Brot Brot et De Part Et D’Autre. Le point commun entre ces groupes des années 80 ? À leur tête, œuvraient Laurent Boireau et Sylvain Gaudray qui ressortiront guitares et claviers. Pour la première fois depuis trente ans.

Le 21 octobre 2019 — par Sylvain Chantal

« Ils n’en revenaient pas qu’un zozo se souvienne des paroles de leurs morceaux… » Le « zozo », c’est Willy Durand, l’une des deux têtes pensantes (avec Armelle Pain) de Warm. Cet éditeur lavallois, qui alterne sorties de disques et de livres depuis février 2016, exhume aujourd’hui onze morceaux composés par Laurent Boireau et Sylvain Gaudray. Les deux musiciens ont d’abord monté, avec Donatienne Shreiner et Pascal Vivant, le groupe Cadavre Exquis, qui écuma les bars nantais de 1983 à 1985. Durant ces mêmes années, le duo a également créé le side-project Brot Brot, avant de constituer, de 1985 à 1990, De Part Et D’Autre.

Retours sur…

Nous remercions très très chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué plus ou moins directement à cette histoire (le disque et la soirée) : Jm TriphaséJulie MerieauJean-Louis NorscqJefferson Lembeye, l'équipe de Trempo : Lucette Bruni, Damien, J-F, Benjamin Reverdy, Emmanuelle, Sylvain Chantal, sans oublier Guy Chantal, Vicky, Laurent Charliot, Stéphane Pajot, et bien sûr Laurent, Sylvain et leurs charmants entourages !

De cette belle soirée Warm → De Part Et D'Autre à Trempolino il nous reste le souvenir d'une belle attention du public venu nombreux, beaucoup d'émotions de part et d'autre de la salle pendant le temps d'échange avec Vicky (Victor) du Le Floride, Nantes et Laurent Charliot et le beau concert de De Part Et d'Autre(Sylvain Gaudray et Laurent Boireau qui se retrouvaient sur scène après 30 ans de pause et seulement quelques répétitions).

Une soirée inoubliable pour nous et, nous l'espérons, pour beaucoup des personnes présentes.

De gentils spectateurs partagent ici et là des vidéos et des photos de ce moment précieux et suspendu. Album photo ici.

Karim Gabou a filmé tout le concert (à visionner ici : https://bit.ly/2NhF7PA).

Un article-hommage au duo est partagé par Richard Coudrais sur son blog :

(…) Trente ans plus tard, le groupe réapparait. Grâce à un certain Willy Durand, un de ces discrets suiveurs du groupe, qui devait donc emprunter en soirée les mêmes chemins que moi. Son visage, d’ailleurs, me dira quelque chose, selon la formule consacrée.

Willy Durand a monté un label à Laval en 2016. Parmi ses projets, il rêve de sortir un disque de De Part et d’Autre. Il se met à la recherche des protagonistes. Quand il les retrouve (l’un vit à Nantes, l’autre en région parisienne), ceux-ci sont abasourdis par le fait qu’un inconnu se souvienne d’eux et connaissent leur morceaux.

Laurent Boireau et Sylvain Gaudray se mettent alors à rechercher des enregistrements de leurs morceaux. Avant De Part et d’Autre, les deux musiciens avaient oeuvré dans des groupes nommés Brot Brot et Cadavre Exquis. Les cassettes les plus audibles sont confiées à Jean-Louis Norscq , qui redonne aux enregistrement le souffle nécessaire à une édition sur CD.

Le résultat est magnifique. « Suite à l’imparfait » propose onze morceaux enregistrés entre 1983 et 1990 (six de De Part et d’Autre + trois de Brot Brot + deux de Cadavre Exquis). Le CD est glissé dans une pochette sobre, noir et blanc, dans le plus pur esprit esthétique des affiches rock des années 1980. Le monochrome était moins cher.

Et puis il y a cette soirée du 25 octobre 2019. Le groupe se reforme sur scène le temps d’un concert au Trempolino. Car l’idée de sortir un disque a bien sûr donné au groupe des envies de scène, de jouer ensemble, de retrouver en quelque sorte la poignée de fidèles qui avaient suivi leur courte aventure. Les répétitions ont eu lieu tout l’été.

Pour ce concert du 25 octobre, Willy Durant a la bonne idée d’inviter « en première partie » Laurent Charliot et Victor Abitbol, deux acteurs de la scène rock nantaise (1), venus évoquer ce qu’était le rock nantais dans les années 1980. On a parlé de De Part et d’Autre, bien sûr, mais aussi de Iena Vox, du Floride, de Fuzz Disques, du Maltais. De Rennes et de The Cure aussi. J’ai adoré cette petite phrase de Laurent Charliot : « N’hésitez pas à poser vos questions. On est entre nous« .

C’est donc entre nous, entre gens qui partagent les mêmes souvenirs, qu’on a suivi le concert de De Part et d’Autre. Pendant une heure, le groupe a distillé une dizaine de morceaux (dont une reprise de Tuxedomoon, « What Use ? »). Leurs compositions n’ont pas pris une ride. Ce n’est pas pour rien qu’on s’accrochait à la musique de De Part et d’Autre et de quelques autres groupes. Une musique résolument moderne et qui l’est restée trente ans après.

(1) Laurent Charliot, ancien membre du groupe Iena Vox, est le commissaire de l’exposition Rock à Nantes (2018-2019). Il a aussi rédigé quelques ouvrages sur le rock nantais. Victor Abitbol, dit Vicky, est le dirigeant de la discothèque Le Floride où il fut disc-jockey et organisateur de nombreux concerts.

73231643_1084710388579929_44025790931706

Commentaires

Laisser un commentaire